Elisabeth Warnon : le Livre de la Joie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elisabeth Warnon : le Livre de la Joie

Message par alleluia_aurora le Mer 22 Juin - 18:36



tiré du site : ESOPEDIA


Elisabeth Warnon




    Elisabeth Warnon. Ecrivaine ésotérique, née en 1915, décédée en 1997, responsable d'un enseignement pour l'Ere du Verseau s'inscrivant dans la continuité d'Helena Roerich. Elisabeth Warnon s'est particulièrement illustrée par la fondation d'un ordre initiatique ésotérique dédié aux femmes, ainsi que par la révélation de l'aspect spécifiquement féminin de la Divinité dans l'enseignement théosophique, au travers d'un hommage occulte rendu à la Mère du Monde.


    Esquisse biographique


    Née en Belgique, Elisabeth Warnon entra au cours de la Deuxième Guerre mondiale dans la résistance. Dans la clandestinité, elle devint agent de renseignements. Elle favorisa en outre, la fuite d'un nombre important d'aviateurs alliés tombés en territoires occupés. Arrêtée par la gestapo en février 1943, elle fut condamnée à mort et incarcérée dans les bagnes de Waldheim, Cotbus, puis dans les camps de concentration de Ravensbruck et de Mathausen. Elle en réchappa, et regagna son pays à la fin de la guerre, épuisée, presque mourante.

    La Société Théosophique dont elle devint membre en 1950, répondit en majeure partie aux questions qu'elle se posait sur la vie et la mort, principalement sur la fin tragique de ses compagnes de captivité.

    Après avoir vécu une expérience spirituelle intense dont elle ne put percevoir le véritable sens, Elisabeth Warnon s'adressa à M. Albert Sassi[1] (prêtre de l'église catholique libérale, et haut dignitaire du droit humain de la société théosophique de Genève[2]) espérant qu'il lui en donnerait la signification.

    Après plusieurs mois d'échange épistolaire, M. Sassi l'accepta comme élève, puis, la choisit pour l'accompagner en Inde au début de l'année 1960.

    A Adyar, première étape de leur voyage, ils suivirent ensemble la « school of wisdom » de la société théosophique pendant quelques mois. Ils se retirèrent ensuite dans les Nilgiri Hills, à Kotagiri, pour y suivre une discipline très stricte : méditation, études, recherches, pratique du silence.

    Master's Garden, propriété de Mme Warnon, située aux abords de Kotagiri, devint rapidement un centre culturel et spirituel dans lequel avaient lieu des conférences, des concerts et des expositions de peinture.

    Kotagiri, village privilégié où se côtoient temples, églises, couvents et institutions de toutes confessions, se trouve à dix milles de Coonor. Là, dans les Montagnes du Droug, réside le Rishi Agastya (le Régent de l'Inde). Dans cette partie du monde, les grottes sacrées du Droug devinrent le lieu de pèlerinage favori de Mme Warnon et de M. Sassi.

    A Master's Garden, situé à 2000 m d'altitude, au sommet d'une montagne de la chaîne des Nilgiri Hills, toutes les conditions étaient réunies pour favoriser le recueillement et le contact avec les Mondes Lointains.

    Après plus d'une année d'entraînement occulte visant à l'éveil de ses centres supérieurs, Elisabeth Warnon affina considérablement son mécanisme psychique. Cette sensibilité nouvelle permit à un Initié de lui dicter télépathiquement le « Livre de la Joie », le « Livre de la Connaissance », le « Livre de la Vie » et « L'Ere du Verseau et ses Orientations ».

    Rentrée en Europe à la fin de l'année 1966 avec M. Sassi gravement malade, Elisabeth Warnon s'installa en Belgique. M. Sassi effectua sa transition en 1971. Après son départ, le livre « Immanence et Transcendance » fut dicté à E. Warnon.

    Ces « Livres » d'une force percutante, agissent comme une acupuncture spirituelle, frappant tour à tour l'être humain sur tous les points sensibles de sa périphérie. Cette thérapeutique a pour objectif de centrer l'homme en lui-même, et de l'amener à une conscience plus globale du monde.

    Cet Enseignement destiné à l'ensemble de l'humanité du Verseau, n'appartient à aucune école ésotérique, à aucune confession. Il a pour objectif d'un point de vue spirituel, d'élever l'être humain à l'état d'enfance à celui d'adulte, pour l'acheminer ensuite vers l'Adeptat, l'état d'homme parfait. Ainsi, s'inscrit le but ultime de toute évolution humaine

    (source : extrait de la "Préface" à "Immanence et Transcendance")

    Hommage rendu par l'industrie du livre


    Née Elisabeth Feraille le 8 mai 1915 à Dorinne, dans une famille bourgeoise des Ardennes belges, Elisabeth reçut l'éducation habituellement réservée aux jeunes filles à son époque. Après avoir terminé l'école primaire dans la petit école du village de Natoye, elle fut envoyée, comme pensionnaire, dans une institution religieuse située dans la commune de Saint Gilles, dans la banlieue de Bruxelles. Cet établissement était géré par l'Ordre des Fille de Marie, auquel appartenaient ses trois tantes; une communauté dédiée à l'enseignement dont les quartiers généraux était dans le village de Pesche, dans les Ardennes belges.

    Après trois ans d'études préparatoires à des études commerciales, la jeune Elisabeth changea son orientation et s'inscrivit au Conservatoire de musique de Namur, où elle obtint un premier prix de piano. Elle décida alors de devenir une pianiste de concert. C'est dans ce conservatoire qu'elle rencontra son futur époux qui étudiait également le piano.

    Elle épousa Jean Warnon, un licencié en sciences commerciales, consulaires et maritimes de l'Université d'Anvers en mai 1936. Le jeune couple s'installa dans un appartement au premier étage d'un immeuble de l'Avenue de la Topaze, à Saint Josse-ten-Noode, dans la banlieue sud est de la ville de Bruxelles. Leur seul enfant naquit le 5 avril 1937. Peu après, avec l'aide de la famille Warnon, la petite famille acheta une maison au 16, rue Vanderhoeven, toujours à Saint-Josse-ten-Noode, et s'y installa.

    En 1939, la mobilisation générale fut proclamée, et Jean fut incorporé au régiment du 19e de Ligne, où il passa près d'un an en garnison, ne rentrant chez lui que lors de rares permissions. Elisabeth passa ces mois fort isolée, ne recevant que quelques visites de ses parents et de ses soeurs. L'armée allemande envahit la Belgique le 10 mai 1940.

    Lors de l'invasion, Elisabeth et son fils étaient chez ses parents à Natoye. La famille décida de fuir l'invasion. Elle prit le train pour la France, mais un bombardement allemand en gare de Mariembourg les arrêta, et le petit groupe continua à pied. Elisabeth et ses proches furent engloutis dans le courant des centaines de milliers de réfugiés fuyant vers le sud, souffrant du froid, de la pluie, de la faim, et des attaques des avions allemands.

    Leur exode se termina dans un petit village des Pyrénées, appelé Murvielles, où ils purent louer une remise à un prix exorbitant. En plus du loyer, tous les adultes furent forcés de travailler gratuitement à la vendange. Après plusieurs mois, le gouvernement de Vichy força les réfugiés à rentrer dans leurs pays d'origine. Elisabeth et sa famille rentrèrent par train pour apprendre le décès de son mari.

    Jean Warnon avait été tué pendant la bataille de la Lys qui retarda l'avance des armées allemandes et permit aux Anglais de sauver leur armée à Dunkerke. La version officielle offerte par les troupes d'occupation, était qu'il avait été gravement blessé et transporté dans un hôpital militaire, qui fut ensuite détruit par un tir d'artillerie. Des recherches subséquentes tentent à prouver qu'un fait, il fut fait prisonnier puis sommairement fusillé par les allemands, avec une cinquantaine d'officiers belges, pour avoir présenté une résistance inattendue aux forces d'invasion.

    Veuve, Elisabeth se laissa entraîner par son caractère passionné. Au vu de tous, elle déposa une gerbe de fleurs sur la tombe du Soldat Inconnu à Bruxelles, et fut arrêtée immédiatement. Elle fut condamnée à trois semaines de détention qu'elle passa à la prison de Saint-Gilles, à quelques centaines de mètres de son ancienne école. Elle mit ces semaines à profit pour apprendre les habitudes des prisonnières et leurs moyens de communication qui utilisait des séries de coups frappés sur les tuyaux du chauffage central de la prison. Cette connaissance lui servit plus tard, lors de son arrestation définitive.

    Immédiatement après sa sortie de prison, Elisabeth dut faire face aux nécessités de la vie. Elle décida de suivre des cours de dactylographie et de sténographie pour subvenir à ses besoins, et à ceux de son fils. Elle trouva, dans les petites annonces, le nom d'une jeune femme, Elisabeth (Betty) Constance Liégeois, qui donnait de tels cours, et s'y inscrivit. Bientôt les deux jeunes femmes fraternisèrent et Betty accompagna bientôt Elisabeth lors de ses voyages de ravitaillement à Natoye. C'est pendant l'un de ces voyages, qu'Elisabeth fut contactée par l'instituteur du village, Mr. Xhenseval, et entra dans la Ligne Comète qui rapatriait les aviateurs alliés abattus sur le territoire belge.

    Dans les mois qui suivirent, Elisabeth hébergea une trentaine d'aviateurs anglais, canadiens, australiens, polonais et américains, qu'elle dut loger et nourrir avant de les transmettre à d'autres membres de la Ligne, pour leur long périple à travers la France occupée, la France dite "Libre", l'Espagne, puis le Portugal. Ceux qui atteignirent Lisbonne furent rapatriés à Londres et reprirent leur service dans les forces alliées. Betty l'aida beaucoup dans cette dangereuse entreprises. Elles prirent, dans la Résistance, le pseudonyme "les deux Betties". Plus tard, pour éviter la confusion, Melle Liégeois utilisa son deuxième prénom: Constance.

    Alors qu'elle se préparait à rejoindre les forces belges en exil à Londres, Elisabeth fut arrêtée dans sa maison de Bruxelles. A son insu, les allemands avaient arrêté le chef de la Ligne Comète au domicile duquel ils avaient trouvé la liste complète des membres de l'organisation. Pratiquement tous les membres du réseau Comète furent arrêtés, y compris l'instituteur de Natoye. Pour des raisons restées obscures à ce jour, Madeleine la sœur aînée d'Elisabeth, ni Fernand Paye son mari, qui tous deux participèrent activement au réseau Comète, ne furent jamais inquiétés, et purent continuer à travailler dans la Résistance jusqu'à la libération.

    Elisabeth fut condamnée à mort par un tribunal de la Luftwafe, puis vit sa peine commutée en prison à vie grâce à l'intervention de la reine Elisabeth de Belgique. Elle fut déportée en Allemagne et incarcérée dans diverses prisons, bagnes et camps de concentration (Ravensbrück et Mauthausen), où elle passa 27 mois de captivité dans des conditions inhumaines.

    Sauvée in extémis par la Croix Rouge internationale, Elisabeth ne pesait plus que 26 kgs. Elle passa plusieurs semaines dans des hôpitaux suisses avant de rentrer en Belgique. Son retour fut pour elle une grande déception. Espérant retrouver le pays prospère qu'elle avait connu, elle retrouva sa maison dévastée, une nation meurtrie, divisée et appauvrie. Sans ressources, soumise au sévère rationnement de nourriture, de charbon, de vêtements, elle passa le premier hiver de sa liberté retrouvée dans de sévères privations. Peu à peu, ses services dans la Résistance furent reconnus par les autorités et elle reçut de nombreuses décorations belges, anglaises, américaines et françaises en reconnaissance du travail extraordinaire qu'elle avait fait dans la Résistance.

    En 1946, elle commença à travailler pour les services de renseignement du gouvernement belge. Vers 1950, lors de l'abdication du roi Léopold III de Belgique, les services de renseignements belges furent complètement transformés pour faire face à la "guerre froide". Elisabeth fut mise à la retraite. Dès lors, ses diverses pensions d'état: veuve de guerre, invalide de guerre, etc... lui permirent de vivre modestement, sans être obligée d'avoir un emploi.

    La première étape de sa nouvelle existence fut le départ de la ville. Elle s'installa, avec Constance, son amie de la Résistance, dans une petite villa à Ronquières, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bruxelles. Le nom de villa était bien pompeux puisque la maison n'avait même pas l'eau courante... C'est à cette époque que, travaillant bénévolement pour "L'oeuvre de l'Etoile", elle fit la connaissance de Georges Clesse et de son épouse, deux belges vivant à Nice (France) qui l'introduisit à la Théosophie. Elisabeth devint donc membre de la Société Théosophique, puis de la Section Ésotérique (ES). Elle travailla activement à l'organisation de conférences et l'envoi des programmes. Sa santé restant ébranlée, elle prit l'habitude de passer les hivers dans le midi de la France, souvent à Nice, où elle retrouvait ses amis Clesse, et s'y fit de nombreux amis dans la Branche Théosophique locale.

    A la fin du bail de location de la "villa" de Ronquières, Elisabeth tenta un retour à la nature et loua une petite ferme dans le village de Warisoulx, près de Namur. Sa petite ferme consistait de deux vaches, une chèvre, et d'un élevage de lapin de race "géants des Flandres", d'énormes boules de fourrure agrémentées d'un solide appétit. Partagée entre les nécessités de l'élevage, sa volonté pacifiste et son régime végétarien, elle abandonna bientôt les lapins et quitta la ferme à la fin du bail de location, pour s'établir dans l'ancienne maison de ses parents à Natoye.

    Son séjour fut difficile. Le décès des parents de son mari, la liquidation de leur héritage, le décès de ses propres parents lui furent un soucis constant. La succession de ses parents créa des difficultés temporaires entre elle et ses sœurs. La maison de Natoye fut vendue. Avec sa part d'héritage, elle acheta une toute petite villa à la côte belge, à Oostduinkerke, appelée "Ma Coquille" qu'elle louait à la bonne saison. Elle retourna alors vivre près de la ville, à Rhode-Sainte-Genèse où elle resta trois ans.

    Depuis quelques temps, Elisabeth était entrée en contact par la Société Théosophique, avec Mr. Albert Sassi, professeur de Droit du Travail, à l'Université de Genève et un membre proéminent de la Société Théosophique de Suisse. Ils correspondirent pendant plusieurs mois et développèrent ensemble l'idée d'un voyage aux Indes à la recherche d'un enseignement spirituel plus approfondi. Elisabeth vendit sa maison d'Oostduinkerke et en partagea le prix en quatre parties: elle en donna un quart à son amie Constance, un autre quart à Mr. Sassi, en garda un quart et consacra le dernier quart au frais de voyage. Elle quitta la Belgique pour un voyage estimé à six mois, mais qui dura 8 ans. Constance décida, en dernière minute, de ne pas l'accompagner.

    Pendant son séjour aux Indes, qui commença par le Centre Théosophique d'Adyar, Elisabeth acheta une propriété à Kotagiri, dans les Montagnes Bleues au sud de l'Inde, où le climat était relativement tempéré. Elle y passa, avec Albert Sassi, quelques années au cours desquelles elle put suivre un entrainement particulier pour développer sa clairvoyance naturelle et y commença sa carrière d'écrivain.

    Ayant baptisé sa propriété "Masters Garden" (Le Jardin des Maîtres), elle la développa rapidement en un centre local de spiritualité. Une chapelle de l'Eglise Catholique Libérale fut installée dans l'une des pièces, où la Sainte Eucharistie était fréquemment célébrée par le Rév. Albert Sassi; Elisabeth servant comme acolyte. Mgr. Shores vint consacrer cette Chapelle qui fut probablement la seule ouverte au public, en dehors de celle d'Adyar. Le service de Requiem à la mémoire de Sir Winston Churchill réunit à Masters Garden les notables de la région.

    Elisabeth accompagna Albert Sassi dans plusieurs tournées de conférences dans les villes principales des Indes, et y établit tout un réseau d'amis. Lors d'une de ses tournées, elle visita le Sikim et les états près des Himalayas, des régions qui à l'époque étaient encore fort isolées. Elle a publié, pour un nombre restreint de ses amis, ses carnets de voyage qui contiennent également quelques unes de ses conférences. Elle publia son premier livre, le Livre de la Joie, en 1962 qui fut imprimé dans de très mauvaises conditions, des restrictions sévères ayant été imposées aux Indes à cause de la guerre avec le Pakistan.

    A la fin de l'année 1961, elle publia une étude astrologique sur les énergies spirituelles déversées sur le monde, à l'entrée de l’Ère du Verseau, à l'occasion de la grande conjonction planétaire du début de 1962. Au début de 1964, Elisabeth interrompit pour quelques mois son séjour aux Indes et rentra en Europe. Elle visita son fils qui vivait alors à Ommen, en Hollande et travaillait comme professeur à l'Ecole Internationale de "Eerde" installée dans le château où s'étaient tenus les fameux camps d'Ommen de Krishnamurti avant sa séparation de la Société Théosophique. Elle eut l'occasion de rencontrer ses deux petit-fils, Michaël et Jean-Marc, né en février de cette année. C'est pendant son séjour à Ommen que son deuxième ouvrage, le Livre de la Connaissance, vit le jour. A l'automne 1964, Elisabeth retourna aux Indes et y poursuivit les études et travaux qu'elle avait commencés. Elle y écrivit son troisième livre, le Livre de la Vie qui parut en 1966.

    En 1967, la santé d'Albert Sassi se détériora rapidement. C'est donc en 1968 qu'Elisabeth quitta les Indes, pour n'y revenir que pour de brèves visites. La propriété de Masters Garden fut vendue à une communauté de moines et Elisabeth s'établit dans un appartement de l'Avenue Jupiter à Bruxelles. En compagnie d'Albert Sassi, elle organisa le Rituel de Saint Marc avec un groupe de spiritualistes bruxellois. De nombreux enseignements particuliers furent donnés aux participants en tant que préparation à la célébration de ce Rituel qui est maintenant tombé dans l'oubli.

    Il fut bientôt nécessaire, pour la santé d'Albert Sassi, de quitter la ville. Madeleine, la sœur aînée d'Elisabeth, devenue veuve, l’accueillit dans sa maison au 7 rue du Centenaire, à Spontin. Finalement, Albert Sassi fut, à sa demande, hospitalisé à Genève, où il mourut en ....

    Elisabeth loua alors, dans le village de Spontin, une petite villa, l'Oasis, juste à côté de la maison de sa soeur Madeleine, et y commença à se concentrer principalement à l'Ordre de la Mère du Monde, une organisation réservée aux femmes, dont elle fut la fondatrice. Elle fut également responsable pour la propagation en France de l'Ordre Martiniste des Pays-Bas dans lequel elle occupait une fonction importante au sein de son Suprême Conseil.

    Le mouvement qu'elle a fondé prit de l'extension en Belgique, puis en France et en Suisse. Son succès provoqua des réactions peu sympathiques d'autres mouvements de spiritualité traditionnels tels que la Société Théosophique, l'École Arcane, et d'autres. Les membres de ces organisations furent souvent mis en demeure de choisir entre son Ordre et leur organisation d'origine. Elisabeth ne répondit jamais à ces vues étroites et continua à recommander à ses membres une participation à ces organisations qu'elle considérait comme extrêmement utiles au développement personnel.

    En 1979, son fils et sa famille émigrèrent aux États-Unis pour y poursuivre sa carrière. Ils achetèrent un propriété qui devint bientôt un centre spirituel et les quartiers généraux de l'Ordre de la Mère du Monde dans le nouveau monde. Ce centre, qui prit le nom de King's Garden. Elisabeth le visita dès 1980 et y installa les quartiers généraux de son Ordre pour les Etats-Unis sous la direction de sa belle-fille Joan Warnon. Ce centre existe toujours et continue les activités pour lesquelles il a été fondé. Il est aujourd'hui le centre mondial de l'Ordre de la Mère du Monde.

    L'Ordre s'étendit en dehors de l'Europe francophone, aux Pays-Bas d'abord, puis en Norvège, en Angleterre et au Danemark. Elisabeth organisa des congrès bi-annuels régulièrement et fonda deux publications mensuelles, l'une en français, l'autre en anglais, pour maintenir un lien entre les membres de son Ordre. La section française de l'Ordre de la Mère du Monde s'incorpora comme une association culturelle et acheta le château de Sausses (Hautes Alpes) pour y abriter ses quartiers généraux.

    Vers 1984, sa petite villa l'Oasis, étant devenue trop petite pour ses activités, Elisabeth acheta une assez grande maison au 4, rue des Carrières à Spontin. Après transformations, cette maison put accueillir des réunions de 60 à 80 personnes. Elisabeth baptisa cette maison "Shanti", devenue un centre spirituel, un lieu ou plusieurs organisations servant la Hiérarchie spirituelle du monde purent se réunir dans une atmosphère propre à leurs activités.

    Elisabeth reçut une invitation de venir présenter son Ordre au Canada. Elle donna une série de conférences dans la ville de Grand Mère au Québec, et annonça publiquement que l'Ordre de la Mère du Monde abandonnait son état d'organisation plus ou moins secrète, pour devenir public, bien que continuant à ne recevoir de nouveaux membres que sur invitation. Cette déclaration fut mal reçue par un certain nombre de membres françaises qui, peu à peu, se séparèrent du mouvement original.

    L'Ordre de la Mère du Monde continua de grandir, et le nombre de membres en dehors de la France, qui avait jusqu'alors été la section la plus forte, pour devenir une organisation vraiment internationale. Lorsqu'elle sentit sa santé décliner, Elisabeth chercha parmi les plus anciennes membres de l'Ordre, quelqu'un pour lui succéder. Son choix s'arrêta finalement sur Joan Warnon qui était la plus ancienne membre et dont la connaissance des langues avait permis l’extension de l'Ordre en dehors de la région francophone. Joan fut officiellement installée à la tête du mouvement par Elisabeth elle-même, au cours du Congrès international de Caoulet, France en 1995. Elle poursuivit l'oeuvre d'Élisabeth jusqu'à ce jour.

    L’année suivant, Elisabeth souffrit de forts maux de tête. Les médecins découvrirent une tumeur inopérable au cerveau. Elisabeth apprit la nouvelle avec courage et se remit au travail avec encore plus d'ardeur. Elle continua à pratiquer ses méditations journalières et en annotât les résultats jusqu'au la fin de sa vie. Ces botes furent l'objet d'une publication privée sous le titre de Méditations Journalières qui parut en français et en anglais.

    Elle s'éteignit pendant son sommeil, le 29 jamvier 1997.

    (source : ancien site internet de l'Ordre de la Mère du Monde)




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Le livre de la joie : Introduction

Message par alleluia_aurora le Mer 22 Juin - 18:40

Je vais retranscrire ce livre ici. Il était en téléchargement libre. Il est devenu introuvable.
Au moins on le retrouvera ici.


    INTRODUCTION

    On peut voir tous les humoristes déployer leur talent pour essayer d'apporter au peuple un peu d'oubli et d'évasion dans un bonheur passager.
    Mon livre pourrait s'intituler le Livre de la Joie!
    Dans chacune de mes phrases, J'essaie d'instiller en tous mes frères, cette joie qui m'innonde dans la communion avec l'infini.
    Le bonheur terrestre est éphémère, il doit s'enfoncer dans la vulgarité pour pouvoir faire sourire les lèvres fatiguées,
    Mais ma joie est le sourire éternel du coeur.
    Vous tous dont l'âme aspire à la joie, vous tous qui donnez à votre âme la légèreté et la vulgarité passagères, faites le silence! Redevenez vous-mêmes!
    Que ce silence soit le premier aliment de votre coeur.
    Bientôt celui-ci vous sourira et vous fera connaître le pays de la joie..
    Je vous invite à la communion avec l'infini!
    De nos jours, chacun veut écrire ses mémoires, chacun veut s'essayer à l'art de taquiner les Muses, les vitrines des libraires regorgent de biographies, d'autobiographies, de romans et de nouvelles!
    Heureusement une place importante est réservée aux livres de science, d'art et de philosophie. Les lecteurs cherchent une nourriture pour leur mental! Ils cherchent de plus grandes sensations, ils cherchent à attiser leurs émotions, ils cherchent à aiguiser leurs passions, mais ce qu'ils cherchent avant tout, c'est l'évasion de la vie quotidienne!
    Je souhaite à ce livre la même destinée qu'à tous ceux écrits pour ce public de lecteurs, mais à une spirale plus élevée.
    Puisse-t-il apporter la nourriture à leur âme! Puisse-t-il leur donner un idéal, puisse-t-il aiguiser leur passion du service pour l'humanité et avant tout, puisse-t-il leur donner l'évasion vers les Mondes Lointains!
    Ainsi, J'aurai partagé en toute simplicité la grandeur de mon royaume, celui que Je destine à tous mes frères.



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

1. L'Aurore

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 6:06



    1. L'Aurore

    La vie est semblable à la beauté d'une aurore éternelle pendant laquelle on peut voir le soleil, le ciel et la mer communier et se confondre.
    Ecoutez le silence qui retient le souffle! Goûtez cette paix sereine qui permée l'espace vivant ! Sentez la Présence invisible mais réelle du tout !
    Et dans cette splendeur de ce qui est, entendez la musique des sphères proches et lointaines!
    Voyez les prémices de la lumière éternelle où se cachent l'omniprésence, l'omniscience, l'omnipotence!
    Mais par dessus tout, soyez ce silence même. Il plane, régit, pénètre, vibre et unit le tout dans le Tout!
    Les mots sont si faibles pour exprimer la beauté, la magnificence de cette vie immense, de cette vie infinie que l'imagination introduit dans les âmes ardentes!
    Je voudrais que chaque âme puisse venir goûter à la splendeur de la vie, Je voudrais que chaque âme puisse s'élever jusqu'à moi. Je voudrais pouvoir nourrir chacun de ma vie ardente, toute puissante et lumineuse.
    Je le voudrais!
    Qu'attendez-vous pour faire l'effort?




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

2. Vision de la vie Une.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 6:09





    2. Vision de la vie Une.

    Je vous ai transportés dans la vision de la vie éternelle,
    Dans sa beauté!
    Dans sa lumière!
    Dans sa puissance!

    Mais il faut redescendre sur la terre,
    Il faut conserver intact en son coeur le souvenir de cette communion avec l'INFINI.

    On peut en faire sa propre vie, sa propre substance.
    On peut en faire la nourriture destinée à la terre.
    On peut la distribuer à ceux qui tendent la main!
    On peut la montrer aux indifférents et les appeler au banquet!

    Vous aussi vous pouvez perpétuer la Cène,
    Vous aussi vous pouvez indiquer la voie.

    Je vois ceux qui sont assis à la table,
    Je vois mon Fils rassemblant le pain,
    Je vois mon Fils en distribuer un morceau à chacun!

    Mes enfants! Puisse cette Manne céleste vous donner, à vous aussi,
    La vision de la Vie Une, éternelle, immuable!


________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

3. Le cristal de la joie.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:39




    3. Le cristal de la joie.

    Cette terre est appelée la vallée de larmes.

    Qui ose lui donner ce nom, sinon celui qui ne connaît pas la vie, ou celui qui a perdu la vision de la vie?

    Les larmes tarissent dans la chaleur du cœur!
    Les larmes se perdent dans l'océan de la vie!

    Cependant les larmes des affligés doivent tomber brûlantes sur les cœurs compatissants.
    Ces larmes de la terre elle-même, il faut aussi les accueillir avec joie!

    Il faut en faire un cristal adapté à la vue des malheureux!
    Qu'ils puissent, eux aussi, voir la beauté de l'aurore d'un jour d'été!


    Ainsi la peine se transforme en joie.
    Les larmes deviennent un cristal,
    Les malades recouvrent l'espérance,
    D'un malheureux on fait un élu, un candidat au monde céleste!

    Bénis soient ceux qui transmuent les larmes en un cristal de joie!


________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

4. La beauté du moment.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:42



  • 4. La beauté du moment. 

    Vous trouvez la semaine longue avec chaque journée de labeur, 
    Et vous aspirez au dimanche! 

    Vous trouvez le dimanche long avec ses heures de loisir et d'oisiveté, 
    Et vous aspirez au lundi! 

    Où sont vos réels moments de joie? 
    Où sont vos réels moments de repos? 

    Pourquoi tant d'agitation et de désirs couvrent-ils de leur ombre l'immortel repos de l'âme contemplant la beauté de l'infini? 

    Ami! Je vous invite une fois encore à contempler la beauté du moment! 



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

5. Le bouclier du travail.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:44

    5. Le bouclier du travail.

    Vous approuvez la nécessité du bouclier du travail,
    Cependant au moment où vous devriez le tenir en main vous semblez l'ignorer.

    Pourquoi ne pas l'employer dans vos moments de lassitude et de découragement?

    Pourquoi ne pas l'employer dans vos moments d'attente fiévreuse, où chaque minute semble une éternité?

    Pourquoi ne pas l'employer dans vos moments de crainte et d'angoisse?

    Vous me dites avoir accompli entièrement votre tâche!
    Vous me dites n'avoir plus rien à faire!
    Cela est-il possible?

    Mais s'il en est ainsi, pourquoi n'aideriez-vous pas votre voisin?

________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

6. La dévotion.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:45



    6. La dévotion.

    Vous êtes las de porter le bouclier du travail,
    Il pèse lourdement sur vos bras, et vos épaules tombent.
    Vous succombez sous la fatigue,
    Ne restez pas sans défense, ne restez pas sans arme.
    Le bouclier de la dévotion est si léger!
    Prenez-le! Entourez-en votre corps fatigué par la lutte, et endormez-vous tranquille, fort de vous savoir protégé, de vous savoir entouré!
    Par le bouclier de la dévotion, Je protège votre sommeil!




Dernière édition par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:51, édité 1 fois

________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

7. Le rayonnement.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:47


    7. Le rayonnement.

    Vous jugez les personnes d'après leur forme extérieure et sur le plan extérieur.
    Nous, nous les jugeons par leur rayonnement!
    Il y a la plupart du temps, autant de différence entre l'un et l'autre, qu'entre un réséda et son parfum, ou le putois et son odeur!
    Comprenez-vous ce que Je veux dire?




Dernière édition par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:51, édité 2 fois

________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

8. Le comportement. 9. L'avenir.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 16:49




    8. Le comportement.

    L'homme est réellement ce qu'il est, quand il est seul.
    Ainsi, vous pouvez connaître ce que vous êtes en regardant comment vous vous comportez dans la solitude.
    Les Maîtres peuvent-ils prendre dans leur aura les gens paresseux, vulgaires, colériques ou portant des vices camouflés aux yeux de tous?
    Vérifiez votre comportement, et voyez si vous êtes dignes du rayonnement du Maître !


    9. L'avenir.

    Actuellement, l'avenir EST.
    Il ronge le présent et le passé par vagues, ainsi que la mer, tantôt calme, tantôt en furie.
    C'est pourquoi il faut toujours être sur ses gardes et veiller,
    C'est pourquoi il faut se cramponner au mur de la Hiérarchie.


________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

10. Le rempart de la foi.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 19:15



    10. Le rempart de la foi.

    L'homme n'est jamais seul tandis qu'il se promène sur le rivage.
    Où est-il, dans quel monde est-il, qu'attend-il?
    Il craint la réalisation de ce qu'il a créé lui-même.
    Il interroge l'avenir! Mais qu'a-t-il à craindre s'il possède la foi?
    Des milliers de bras se tendent vers le ciel, (et on se souvient de nous à l'heure du danger).
    Ces bras forment un rempart protecteur contre la puissance du mal.
    Chacun sait que l'heure est grave,
    Mais nos bras sont plus puissants que la mort.
    Je commanderai aux chevaux de s'arrêter tandis qu'ils tenteront d'entrer dans la bataille.
    La terre tremblera, le ciel sera déchiré, il soufflera un vent de mort!
    Pendant ce temps, dans le noir, les forces se soupèseront...
    Mais Je serai là!
    Je lèverai les bras et commanderai au soleil de revenir.
    Ainsi, vous aussi soyez ce rempart!
    Joignez vous à ceux qui possèdent la foi et qui invoquent le ciel.
    Soyez confiants dans la solidité et la puissance du rempart sur lequel déjà Je veille!
    La dévotion intense! La vigilance! La foi!



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

11. Consécration.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 19:18





    11. Consécration.

    Grande est la tâche de celui qui se consacre au Seigneur.
    Il devient l'échelle conduisant aux cieux!
    Aucun lien ne devrait être plus fort et plus lumineux que celui qui nous unit à la Hiérarchie.
    Ainsi, veillons sans cesse sur ce lien.
    Il est fait pour nous unir tous ensemble sous l'égide de Maitreya.




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

12. Responsabilité de l'Homme.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 19:31





    12. Responsabilité de l'Homme.

    L'époque de Maitreya arrive, faisant de chaque brebis un pasteur,
    La nature entière aspire à être sous sa houlette.
    Le pasteur doit comprendre ses devoirs et ses responsabilités vis-à-vis des troupeaux, vis-à-vis des humains, des animaux, des arbres et des pierres.
    Sera-t-il un roi bienveillant ou un monstre de cruauté?
    Oui, les humains ont d'abord à apprendre les choses les plus élémentaires!
    Il est temps que la Hiérarchie puisse compter sur les hommes!
    Il est temps que la Hiérarchie puisse aussi s'élever!
    Je veille sur vous tous!
    Combien la terre se transformerait si chacun devenait le roi de son propre royaume.
    Quand Je dis un roi, Je dis un protecteur, un soutien.
    Quand Je dis un roi, Je dis un véritable serviteur de la Hiérarchie.
    Quand Je dis un roi, Je dis un véritable collaborateur à son service.
    Avez-vous compris que mon message adressé il y a deux mille ans était aussi pour vous: "Aimez-vous les uns les autres"!
    Avez-vous compris que pour m'aimer, il faut se dépouiller, prendre sa croix et me suivre?
    Mais la plupart préfèrent porter la croix de leurs propres richesses accumulées, plutôt que ma propre croix.
    Ils préfèrent porter la croix de l'ignorance conduisant à la mort de l'âme, plutôt que ma croix qui donne les ailes de la résurrection.
    Si les hommes pouvaient seulement comprendre que le mot "Sacrifice" est synonyme de joie!
    Oui, J'affirme que toutes les âmes possèdent leurs propres ailes et qu'elles peuvent les déployer.


    Pourquoi alors se complaisent-elles dans la plaine, lorsque les sommets les plus élevés sont à leur portée?
    Pourquoi attendre et trembler en écoutant les fauves dans la plaine?
    Pourquoi ne pas aller sur les sommets et écouter la musique des sphères?
    Pour sentir l'ozone bienfaisant, et regarder de plus près l'étoile qui scintille dans la nuit?
    Mes paroles sont accompagnées de la lyre céleste, elles devraient chanter dans votre cœur,
    Elle répandent sur vous les senteurs célestes!
    Ton âme s'ouvre-t-elle comme la rose du printemps?
    Ton âme sourit-elle comme le visage d'un enfant émerveillé?
    Alors, tu comprends.
    Tu devines la grandeur de ce qui est enfoui au tréfonds de ton âme.
    Tu es un des miens!
    Tu peux lire mes secrets,
    Tu peux puiser dans les richesses de mon royaume.
    Mais dans mon royaume qui devient le tien, souviens-toi qu'il ne peut y avoir de place pour la trahison, le doute, la négligence et les erreurs.
    Que ton cœur parle avec ma voix,
    Que ta pensée crée avec la Mienne,
    Que tes mains distribuent les roses de mon jardin!
    O toi qui peux comprendre mes paroles,
    Réveille les cœurs, réveille les âmes.
    Pourquoi dorment-elles encore?
    Le soleil est si haut à l'horizon!



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

13. La femme.

Message par alleluia_aurora le Jeu 23 Juin - 19:37



    13. La femme.

    Je voudrais que la femme comprenne mon message et qu'elle élève son cœur!
    Je voudrais que la femme se retire dans la chambre de son cœur pour y voir tous les trésors de la Mère du Monde.
    Peut-elle encore se laisser encenser par ceux qui la maintiennent sous leur joug?
    Peut-elle encore rester ignorante de ses devoirs et de ses responsabilités?
    Je dis Non!



    La femme est la Reine qui doit prendre possession de ses propres richesses.
    La femme est avant tout la Mère qui donne sa propre vie pour que la vie se renouvelle et croisse dans la beauté et la douceur.
    La Fille de la Mère du Monde offre le sourire de son cœur dans les hauteurs périlleuses.
    Elle offre son sourire pour encourager le dernier espoir,
    Elle offre son sourire pour retenir la main du coupable ou du meurtrier.
    La Fille de la Mère du Monde connaît la valeur du don.
    Elle est la blanche princesse qu'éveillera Maitreya pour la couronner Reine de son époque.
    Pouvons-nous penser à notre mère sans qu'un élan du cœur nous élève jusqu'aux pieds de la Mère du Monde?
    Sans que notre pensée n'effleure le concept de la Double Origine?




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

14. Le guide - 15. La vigilance - 16. La conquête de l'Amour

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:21





    14. Le guide.

    Oui, la Hiérarchie voit la main qui guide, qui ordonne et qui dirige dans les Saintes Ecritures.
    Elle voit l'envol des pensées sur les ailes des Muses,
    Elle voit l'impulsion donnée par les récits des héros,
    Elle comprend la valeur de la matière dans les livres de science.
    Le meilleur livre est le meilleur ami.
    Mais comme les réels amis, les bons livres sont rares!
    Il vaut mieux avoir une bibliothèque vide plutôt que des pièces entières remplies de livres poussiéreux ou de livres convenant mieux aux flammes qu'au cerveau des faibles!
    Ainsi choisissons nos amis!
    Qu'ils illuminent les meilleures heures de notre vie,
    Qu'ils nous dirigent vers l'infini!
    Mes paroles sont là pour tous, et à chaque instant,
    Mais lorsqu'il y a saturation, arrête-toi et pense à la beauté du moment!

    15. La vigilance.

    Il a été dit bien des fois que l'être humain a été fait à mon image.
    Pourquoi alors souille-t-il cette image s'il m'aime réellement?
    Lorsqu'une brèche est faite au mur d'un rempart, l'ennemi aux aguets entre en sourdine et tente de détruire le centre, le cœur de la forteresse.
    Soyez vigilants! Ne permettez pas à l'ennemi de frapper,
    Et vous-mêmes encore moins, n'ébranlez pas les murs par vos passions non contrôlées.


    16. La conquête de l'Amour.

    La voie, la vérité et la vie sont tracées en vous!
    Toutes les trois partent du cœur,
    Toutes les trois se dirigent ensemble vers le portail et forment le mot de passe pour pouvoir le franchir.
    Ainsi, cultivez l'Amour qui les résume toutes les trois.
    La conquête de l'Amour est une lutte continuelle.
    Soyez vigilants car l'ennemi peut vous éloigner du but, et vous pourriez être surpris par la nuit!
    Il serait alors impossible de revenir sur vos pas.
    L'Amour seul donne la paix de l'âme,
    La douceur et la joie de vivre pour la Hiérarchie.
    Comment vouloir nous trouver si vous ne possédez pas en vous-même cette joie qui se renouvelle à chaque instant dans une création continue?




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

17. Le danger de la solitude - 18. Le doute - 19. Le remède

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:28




    17. Danger de la solitude.

    Avez-vous pensé déjà que la solitude est une arme à double tranchant?
    Maniez-là avec prudence, conscients que lorsqu'elle est inspirée par la peur, la négligence, l'irritation, la colère ou quelque ennemi du bien, elle peut causer la mort de celui qui l'emploie, ou blesser mortellement ceux qui l'entourent.
    Pour surmonter la solitude, mon image doit briller dans votre cœur!
    Mon image porte le sourire de la bienveillance et de l'affection,
    Elle éloigne l'ennemi,
    Elle encourage et stimule.
    Regarder derrière soi, c'est se détourner du but,
    C'est oublier ma Présence,
    C'est se livrer à l'ennemi.
    L'oiseau chante pour saluer le jour, c'est ainsi que la prière doit jaillir de votre cœur.
    De même J'attends votre prière en reconnaissance pour les boucliers que Je vous donne.
    Ainsi lorsque vous écoutez avec tendresse le chant de l'oiseau,
    Nous l'écoutons, et nous savons où distribuer notre force.

    18. Le doute.

    Ne laissez jamais le doute ronger les fondations de votre bonheur.
    Votre demeure est aussi la notre.
    Si Je vous dis d'être sur vos gardes, c'est que l'ennemi guette vos défaillances.
    Il se peut que l'ennemi vous atteigne, et même qu'il vous terrasse momentanément,
    Pourquoi alors ne pas regarder mon image?
    D'un seul regard, Je peux contraindre l'ennemi à s'en aller,
    D'un seul regard, Je peux le frapper,
    D'un seul regard, Je peux relever celui qui tombe et lui donner la force de poursuivre sa route.
    Mon image doit être dans votre cœur,
    Mon image doit être dans votre pensée,
    Mon image doit être continuellement maintenue devant vos yeux intérieurs.
    Je te le dis!
    C'est seulement avec elle que vous pouvez franchir le précipice,
    Que vous pouvez surmonter les obstacles,
    Et que vous pouvez le plus aisément atteindre le but.



    19. Le remède.

    C'est mal de trouver dans votre esprit et dans votre cœur des paroles qui blessent.
    C'est mal aussi de se laisser abattre par de telles paroles.
    C'est mal aussi de méconnaître que Je suis le médecin qui panse toute blessure.
    Si dans des moments de peine et de souffrance on ne recourt pas à mes soins, il faudra travailler longuement et durement pour colmater les brèches dans les murs de la forteresse.
    Parfois même celles-ci sont irréparables.
    Que vos pensées et vos paroles soient toujours élevées sur les ailes de l'Amour,
    Qu'elles soient toujours bienveillantes,
    Qu'elles soient toujours une bénédiction.
    Je dis "Courage" au soldat qui lutte.
    Que la lumière du jour apporte la lumière de l'espérance et de la paix.
    Je suis avec vous et vous bénis.
    Vivez dans la joie du service!




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

20. Le service. - 21. L'éclusier. - 22. La Hiérarchie.

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:31





    20. Le service.

    Ils te demanderont: "Pourquoi ne sers-tu pas l'humanité?"
    Mais qu'entendent-ils par ce mot humanité?
    Est-ce le cercle de la famille, les amis, les connaissances que l'on rencontre dans telle ou telle société ou tel ou tel club?
    Et tu leur répondras: "Servir le Maître, c'est servir l'humanité toute entière!"
    En vérité ta réponse est complète, mais trop simple pour qu'ils puissent la comprendre.


    21. L'éclusier.

    En ce qui concerne l'énergie créatrice, on peut agir comme l'éclusier qui ouvre les vannes de son écluse, permettant ainsi au niveau de l'eau de s'égaliser, et la continuation du transport des cargos.
    Ou bien on peut agir comme le fumeur d'opium qui ruine sa santé,
    Mais le constructeur de l'écluse n'employa sa pensée que pour créer,
    Il savait que par elle, il pouvait soulever tous les cargos.


    22. La Hiérarchie.

    Le monde a besoin de la Hiérarchie.
    La Hiérarchie a besoin des hommes pour annoncer et préparer sa venue sur terre.
    C'est le rôle de la femme de donner la paix et de distribuer la nourriture au monde.
    C'est pourquoi la Hiérarchie appelle la femme pour restaurer le monde malade,
    Pour régénérer l'humanité,
    Pour préparer la voie de la Hiérarchie.




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

23. La communion avec les Mondes Lointains. - 24. Le but - 25. Le silence

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:39




    23. La communion avec les Mondes Lointains.

    La communion avec les Mondes Lointains peut être regardée extérieurement.
    C'est alors une communion touchant l'âme par la beauté,
    Mais la réelle communion se fait par le truchement des centres enflammés.
    Ceux-ci se mettent directement en contact avec ce qui au-delà du temps et de l'espace.
    Ils vous unissent aux vibrations spéciales de telle ou telle planète.
    La communion même avec les Mondes Lointains est une extase de joie dans la fusion momentanée de deux âmes.
    La fusion de la grande âme planétaire et de la petite âme humaine, par la communion avec la force planétaire, telle est la rosée bienfaisante qui peut semer ses perles cristallines sur les brûlures du feu.


    24. Le but.

    J'ai ancré ma demeure sur la montagne sainte où j'attends l'arrivée de tous mes fils!
    Nombreux sont déjà ceux qui aperçoivent le but, vers lequel ils dirigent leurs pas.
    Ma joie est grande lorsque Je puis leur tendre la main pour les aider à franchir de dernier obstacle.
    Le but est toujours indiqué, il est semblable à l'étoile du matin qui attire les regards du voyageur attardé.
    C'est pourquoi Je vous répète encore que Je suis la voie,
    Ainsi, venez à moi, communiez avec moi et demeurez en moi!


    25. Le silence.

    Un jour, on demanda à un sage lequel était le meilleur de l'orient ou de l'occident.
    Le sage répondit: "lequel est le plus beau du silence ou de la parole?"
    Dans l'un comme dans l'autre, il peut y avoir la suprême beauté,
    Dans l'un comme dans l'autre, il peut y avoir des manquements et des erreurs.
    Mais dans le silence de l'âme est un appel vers les Mondes Lointains.




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

26. La nourriture de l'âme. - 27. La force. - 28. Les signes.

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:45






    26. La nourriture de l'âme.

    J'ai laissé sur la terre le signe de mon passage,
    J'ai donné à tous mes fils, le pain et le vin qu'ils peuvent consacrer en mémoire de moi.
    Ce pain et ce vin sont la nourriture de leur âme.
    Ils donnent la force de pouvoir constamment lever les yeux vers le but et d'y accéder.
    Je vous ai donné ceci afin de vous aider.
    Je vous ai donné ceci afin que vous puisiez la force pour accomplir le pèlerinage.
    O pèlerin, ami, par ce double sacrifice, Je te tends la main et t'attire vers moi.
    Je suis la vie, Je suis la force,
    Accepte ma main et parcourons ensemble le chemin jusqu'au sommet.


    27. La force.

    Combien de fois t'ai-Je dit d'être vigilant?
    Combien de fois t'ai-Je dit de préserver ta force?
    Il faut pouvoir drainer toutes les particules de vie dans le canal de la force.
    Elles sont nécessaires pour accomplir l'action.
    Ainsi, rassemble ton énergie et dirige-la toute entière vers le but.
    Economise tes forces.
    J'ai besoin de chaque parcelle et à l'heure indiquée Je la puiserai dans ceux qui se sont offerts.
    N'est-il pas merveilleux d'être mon co-équipier?
    N'est-il pas merveilleux de voyager ensemble par les sentiers raccourcis?
    Voyageur, ami, souviens-toi de mes paroles et conserve ta force pour la dernière étape.


    28. Les signes.

    La pensée se manifeste par les mots,
    L'âme par les images et les figures,
    L'esprit par les symboles.
    Ainsi, la vie ordinaire passe à la vie plus haute par la raréfaction.
    C'est pourquoi mes paroles portent dans leurs légendes, leurs paraboles et leurs anecdotes, l'empreinte de la raréfaction.
    C'est ainsi que l'âme est initiée progressivement à la vie essentielle des symboles.
    L'époque de Maitreya avance vers cette raréfaction.
    Mes paroles seront toujours comprises par l'âme.
    Observez les enfants, leur âme est pure, et ils sont proches des raréfactions.
    Chaque nouveauté doit être pour le disciple comme une flamme éclairant toute une surface.
    La flamme ne peut disparaître que lorsque toute la surface éclairée a été visitée et travaillée.
    Parfois la moindre étincelle réside dans la plus grande promesse.
    Chaque étincelle est une opportunité,
    Chaque étincelle est un signe.
    Soyez toujours attentifs.
    Ne laissez passer aucun signe sans y répondre,
    Ne laissez passer aucune date sans comprendre sa signification profonde et sans la garder précieusement comme un trésor,
    Rien ne peut passer inaperçu aux miens,
    Ainsi, soyez attentifs et laissez-vous guider par les lumières grandes ou petites que Je dépose sur votre chemin.




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

29. Les devoirs. - 30. La victoire. - 31. Le sacrifice.

Message par alleluia_aurora le Mar 12 Juil - 14:50





    29. Les devoirs.

    Il est bien d'accomplir à la perfection ses devoirs et obligations, mais que ceux-ci ne vous fassent pas oublier les choses plus grandes et plus profondes.
    Que vos devoirs habituels ne vous rendent pas aveugles, sachez rompre leur étreinte pour admirer la beauté de la création,
    Pour respirer son parfum,
    Pour remercier le ciel du don de sa présence en chaque chose.
    Ainsi, un coin du ciel restera toujours bleu pour vous et éclairera votre labeur.
    Il sera un puissant aimant attirant ceux qui cherchent la lumière.
    Vous pouvez être des porteurs de la lumière, même dans la routine journalière.


    30. La victoire.

    Côte à côte dans la bataille se tresse la couronne de la victoire.
    Dans la montée au calvaire se trouve le germe de la résurrection.
    Mais avez-vous pensé que le plus petit effort tissait une fleur pour la couronne?
    Que la moindre souffrance portait en elle un rayon lumineux de l'auréole de la résurrection?
    Ainsi tout a son importance, et il n'y a ni petite ni grande chose,
    Tout peut être utilisé entre les mains du tisserand de la vie.
    Le plus petit effort porte en lui son chant de gloire.


    31. Le sacrifice.

    Je vous ai parlé de la joie de vivre.
    Quelle est sa note-clef?
    Sacrifice! sacrifice! sacrifice!
    S'étant dépouillé de tout ce qui encombre la vie, l'homme peut mieux s'élever vers les hauteurs.
    Faire l'ascension de la montagne est joie,
    Se baigner dans l'atmosphère des sommets est joie,
    Redescendre dans la plaine est joie.
    Nous, nous sommes libérés de tous les fardeaux de la terre, et cependant nous acceptons ce fardeau,
    Nous sommes libérés de toutes les tristesses de la terre, et cependant notre cœur saigne de ses souffrances.
    Nous sommes libérés de toutes les larmes de la terre, et cependant nous pleurons avec ses larmes.
    Mais en nous le soleil reste au zénith, aucun nuage ne le cache à notre esprit.
    Nous sommes ce soleil même, et c'est pourquoi la joie demeure en nous, et se renouvelle à chaque instant.
    Oui, la joie est un don continuel.
    La joie est sacrifice.


________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

32. La pensée. - 33 . La rose sauvage.

Message par alleluia_aurora le Mer 13 Juil - 14:44





    32. La pensée.

    Comment l'homme peut-il savoir que par la pensée il peut créer un monde?
    Il n'existe aucun mot qui puisse le convaincre, car les mots ne peuvent affecter que le champ de la manifestation ordinaire.
    Mais, élevez cet homme au-dessus de lui-même,
    Faites-lui voir, sentir et contempler la beauté des sommets,
    Aidez-le à communiquer avec elle!
    Ainsi il devient, il est cette beauté, il sent en elle sa force et sa puissance.
    Qu'il en extraie les semences pour planter dans un champ plus vaste!
    N'est-elle pas merveilleuse la communion avec l'infini?
    Combien les paroles sont inaptes à pouvoir l'exprimer!


    33 . La rose sauvage.

    Vous pouvez penser que mes mots sont trop simples pour apporter la nourriture désirée par vos âmes et par vos esprits,
    Mais dans la simplicité de la rose sauvage, n'y a-t-il pas autant de parfum, autant de vie que dans la plus belle fleur de votre jardin?
    La rose sauvage peut être cueillie et appréciée par chacun, mais vous, à qui offrirez-vous la plus belle fleur de votre jardin?
    Ainsi mon message est pour tous.
    Dans la simplicité d'une rose sauvage, on peut lire toute la beauté de la création.
    Ainsi, sachez comprendre et apprécier tout ce qu'apporte la simplicité.



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth Warnon : le Livre de la Joie

Message par alleluia_aurora le Mer 13 Juil - 14:46






    34. Le cancer.

    Beaucoup cherchent à savoir comment fermer la porte au cancer.
    Ils travaillent sur les effets et non pas sur les causes.
    Le monde actuel recherche les sensations fortes, et toujours accrues par toutes sortes d'excitants.
    C'est ainsi que la vie en quelques endroits du corps, et principalement à proximité des centres et dans les centres mêmes, perd son rythme.
    L'équilibre se rompt entre les deux pôles, provoquant par là un chaos qui cherche à créer son propre univers au détriment du tout.
    Si la pensée était mieux dirigée vers et dans son propre champ d'activité, ne rétablirait-elle pas l'équilibre?
    Si les émotions et les sensations étaient diminuées par le rejet de tout excitant, par la concentration et l'élévation de la pensée, l'équilibre ne se rétablirait-il pas?
    L'homme est un grand malade, mais aussi un grand médecin.
    Quand donc prendra-t-il sérieusement en mains sa propre évolution?




________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth Warnon : le Livre de la Joie

Message par alleluia_aurora le Mer 13 Juil - 14:51





    35. L'approche de la bataille.

    La Hiérarchie ne connaît aucun repos,
    La Hiérarchie se prépare pour les heures graves,
    La Hiérarchie est toujours au banc du service.
    Mais c'est un jour de fête pour elle, lorsqu'elle aperçoit un de ses enfants debout et prêt pour la bataille.
    De loin, elle l'appelle, et lui donne une armure et l'encourage à apprendre les règles et à exécuter les ordres donnés.
    Chacun, de loin ou de près, est invité à participer à la lutte, à entreprendre la croisade de la paix, à se mesurer avec l'ennemi.
    O vous qui connaissez mes armes, qui portez mes boucliers, levez-vous, et qu'à mon appel votre force toute entière me soit consacrée.
    Je possède les armes d'attaque et de défense.
    Etes-vous un des miens?
    Alors, enrôlez-vous et luttez pour la bataille de Maitreya.
    Je compte les heures. Je rassemble mes hommes, et ensemble nous attendons la première attaque de l'ennemi.
    L'heure est grave,
    La Hiérarchie vous attend,
    La Hiérarchie rassemble tous ses soldats!


    36. L'ordre de marche.

    Mes ordres sont brefs,
    Tenez les rênes de vos chevaux et écoutez dans le silence de votre âme, afin que lorsque l'ordre de marche sera donné, il ne vous trouve pas endormi ou occupé à des choses futiles.
    Soyez les constructeurs de votre propre vie, et souvenez-vous que mes ordres sont brefs et que Je compte sur tous les miens.





________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

37. Le silence.

Message par alleluia_aurora le Mer 13 Juil - 14:53






    37. Le silence.

    Votre travail s'accomplit dans le silence,
    C'est ainsi que nous aimons vous voir travailler.
    Tant d'énergies sont dispensées et se perdent inutilement dans de vains bavardages.
    Les lèvres peuvent-elles prononcer de vagues banalités lorsque le cœur tout entier est empreint de ma Présence?
    Lorsqu'on entend l'appel de la Hiérarchie,
    L'appel des Mondes Lointains?
    Et lorsque tout nous convie à la lutte pour la défense des droits du monde et de son évolution?
    Puis-Je compter sur les bavards sans cervelle?
    Votre silence est un accumulateur d'énergie,
    Votre silence est un appel, une invocation trouvant toujours sa réponse en moi.

    Le silence est un dialogue avec les choses éternelles.
    Les Mondes Lointains projettent leur lumière et leur force sur ceux qui connaissent la beauté et la grandeur d'un moment de silence.
    Combien de fois restez-vous sourds à l'appel de votre propre cœur,
    A la supplication de votre âme?
    Pouvez-vous vous taire un instant afin d'entendre mes ordres?
    Pourquoi vous laisser dissiper par votre propre vibration?
    Pourquoi vous complaire dans le bruit de vos paroles et dans les vibrations perpétuelles de votre cerveau humain?



________________________________________




Alleluia !
Si tu élèves tout, tu tiens dans ta main la Joie éternelle, parce que le mal n’existe pas.
La colère qui est force dévastatrice, - vers le haut, est Alléluia.
Le feu qui détruit, - vers le haut, est flamboiement de joie.
avatar
alleluia_aurora
Admin

Messages : 603
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 66
Localisation : FUVEAU

http://chalet2fuveau.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth Warnon : le Livre de la Joie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum